Quelles stratégies marketing pour ma boutique en ligne ?

Publié le : 20 septembre 20227 mins de lecture

Une boutique en ligne claire et attrayante, dans laquelle on s’y retrouve facilement et où l’on remplit son panier virtuel avec enthousiasme, est une chose. Être trouvé dans l’immensité d’Internet en est une autre, très importante. L’une de tes principales tâches en tant que propriétaire* d’une boutique en ligne sera de t’imposer face à la concurrence dans la lutte pour l’attention des clients. Pour augmenter ta visibilité sur Internet, tu as le choix entre différentes stratégies. Nous t’en présentons brièvement quelques-unes.

Marketing sur les moteurs de recherche (SEA) avec Google Ads

Le marketing sur les moteurs de recherche est une mesure indispensable si tu veux faire connaître ta boutique en ligne. Avec Google Ads, tu fais ton shopping dans les. Ces résultats de recherche apparaissent généralement en haut et en bas des pages de résultats, ils sont donc bien visibles pour les internautes. Google Ads est un instrument puissant pour gagner des clients sur Internet. Avec quelques connaissances préalables et un guide que tu trouveras rapidement en ligne, la première campagne est vite mise en place. Le groupe cible peut être bien délimité, ce qui permet de minimiser les pertes de diffusion. Par exemple, si tu tapes le mot-clé « mode bio » et qu’un client clique sur ton annonce Google, il y a de fortes chances qu’il ait l’intention d’acheter. En effet, il n’aurait pas vu l’annonce s’il n’avait pas cherché auparavant des vêtements durables en grandes tailles sur Internet. Tu peux définir exactement combien d’argent tu souhaites dépenser par mois. Avec 50 euros par mois, tu peux déjà obtenir de bons résultats. Google Ads est un bon moyen d’augmenter le nombre de visiteurs à court terme ou de tester l’intérêt pour ta boutique en ligne. Cependant, tu ne dois pas sous-estimer le coût que cela représente à long terme. A long terme, il est indispensable d’être trouvé dans les résultats de recherche dits naturels.

L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)

Par rapport à Google Ads, il est nettement plus compliqué de se classer parmi les dix premiers résultats de recherche dits organiques. Car c’est ce que tout le monde veut ! En tant que nouveau venu*, il est particulièrement difficile de s’imposer face à la concurrence. Tu dois faire preuve de persévérance et travailler constamment à l’amélioration de ton classement. Pour que ta nouvelle boutique en ligne se retrouve sur la première page tant convoitée des résultats de recherche, tu dois optimiser ton site web pour Google. Si tu n’as ni le savoir-faire ni le temps de t’occuper de l’optimisation pour les moteurs de recherche, tu peux confier cette tâche à des agences SEO spécialisées. Cela coûte certes de l’argent au début (selon l’ampleur du projet, il peut s’agir d’environ 2000 euros par mois), mais cela peut s’avérer rentable à long terme. En effet, une fois que tu as obtenu une place de choix, il est relativement facile de la défendre par la suite.

Il existe des agences qui proposent des services de référencement sur la base du succès. C’est sans aucun doute une bonne option, mais tu dois rester vigilant : il existe aussi des brebis galeuses qui font de la publicité avec des partenaires renommés et qui, au final, ne coûtent que de l’argent. Par conséquent : acquiers des connaissances de base en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche et mise plutôt sur des recommandations personnelles que sur des publicités qui sonnent bien.

Si tu souhaites que ta boutique en ligne soit viable à long terme, tu devrais, surtout au début, garder à l’esprit le thème du SEO et envisager d’investir, au moins pendant les premiers mois, dans le soutien d’un prestataire de services SEO professionnel et/ou de trouver un prestataire de services qui te coache de manière à ce que tu puisses procéder toi-même à l’optimisation quotidienne des moteurs de recherche.

Les médias sociaux

Les médias sociaux t’offrent la possibilité d’entrer en contact avec ton groupe cible de différentes manières et de mettre en lumière les produits que tu vends via ta boutique en ligne. Si tu maîtrises le clavier des médias sociaux, tu as en main un bon moyen de faire connaître ta boutique, d’attirer de nouveaux clients et de fidéliser les clients existants. Malheureusement, de nombreux fondateurs* se dispersent et sous-estiment l’effort que représente une présence continue sur Instagram, Facebook, Twitter et autres. Au lieu de te lancer dans ce travail sans plan, tu devrais réfléchir précisément aux canaux les plus adaptés à tes objectifs et au temps que tu peux investir pour y être présent régulièrement. Vérifie régulièrement tes hypothèses et observe attentivement si tes mesures produisent l’effet escompté ou si elles s’évaporent.

Le marketing d’influence

En plus des instruments de marketing mentionnés jusqu’à présent, il existe encore de nombreuses autres possibilités d’attirer l’attention sur ta boutique en ligne. L’une d’entre elles est ce que l’on appelle le marketing d’influence, qui joue un rôle de plus en plus important dans le marketing depuis quelques années. Si tu parviens à gagner l’une des stars de la scène Internet comme partenaire pour ta boutique, tu peux profiter de sa portée. Demande à l’influenceur* de ton choix sans réserve et essaie de l’enthousiasmer pour ta nouvelle offre de telle sorte qu’il/elle en parle volontiers. Ne sois pas déçu si la personne répond à tes demandes avec une idée claire des honoraires. Être influenceur* est devenu un métier et derrière la belle image, il y a beaucoup de travail.

Le montant de ta contrepartie est une question de négociation. Les grands noms sont probablement inabordables – mais c’est justement dans les marchés de niche qu’il vaut la peine de s’adresser à des blogueurs* ou à des youtubeurs* même avec un nombre de followers plus restreint. Tu peux aussi toujours demander gentiment si l’influenceur/l’influenceuse est ouvert(e) à un troc, c’est-à-dire qu’il/elle reçoit des produits « en cadeau » de ta part, qui seront ensuite mentionnés avec bienveillance.

Encore une remarque sur le choix des influenceurs/influenceuses appropriés : Ce n’est pas seulement le nombre de followers qui doit t’intéresser, mais aussi leur composition. La collaboration n’a de sens que si ce groupe peut être considéré comme un groupe cible pour tes produits. L’éventail des instruments de marketing que tu peux utiliser pour ta boutique en ligne est énorme. Nous nous sommes limités ici aux plus importants. Le secret d’un marketing réussi consiste à combiner les mesures de manière si intelligente qu’il y aura bientôt beaucoup d’activité dans ta boutique. 

Plan du site